Bienvenue

Intégrer ici une courte prez' du fofo (âge limite, type de forum...)

Liens utiles

Effectifs

Groupe 1 x ... membre(s)
Groupe 2 x ... membre(s)
Groupe 3 x ... membre(s)
Groupe 4 x ... membre(s)

Rumeurs

Cette boîte peut servir à mettre des rumeurs, des nouvelles, expliquer une situation IRP...
La partie "membre du mois" peut être remplacée par "membres du staff" o/

Membres du mois

Code par MV/Shoki - Never Utopia
Nous sommes actuellement en été au mois d'août.
Année 20xx. 80% de la population a développé des pouvoirs surnaturels, surnommés Alter. Certains les utilisèrent pour semer le chaos, détruire ou réaliser des activités illégales.
D'autres, à l'inverse, utilisèrent leurs nouvelles capacités pour sauver la veuve et l'orphelin, rendant réel le métier autrefois fantasmé de Super-héros, qui devint, au fur et à mesure, une activité reconnue par l'état. C'est ainsi que des écoles se spécialisèrent dans l'éducation de nouveaux justiciers, prêts à affronter ceux bravant la loi : les vilains.
La suite

Nouveautés

16/11/2016 — Equitis Romani autem esse filium criminis loco poni ab accusatoribus neque his iudicantibus oportuit.
11/11/2016 — Rogatus ad ultimum admissusque in consistorium ambage nulla praegressa inconsiderate et leviter proficiscere inquit ut praeceptum est.
11/11/2016 — Latius iam disseminata licentia onerosus bonis omnibus Caesar nullum post haec adhibens modum orientis latera cuncta vexabat nec honoratis

prédéfinis

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP

Pseudo
Rôle
MP


Just don't lay here - ft Amarillys

 :: Île citadine :: Jardin public Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 27 Jan - 15:06

Amarillys & Kiaran
« Just don’t lay here. »Il faisait étrangement beau pour une journée d’hiver. Certes, il ne faisait pas chaud, mais il y avait du soleil. Un grand soleil… Et Kiaran, qui, déjà de base adorait être dehors, aimait encore plus être dehors lorsqu’il y avait du soleil. Ca avait toujours été comme ça. Gamin, il passait toutes ses journées dehors, même si ça n’était que pour rester assis, immobile, toute la journée. Bon, il préférait courir et chahuter comme n’importe quel enfant de son âge, mais à certains moments, il aimait juste profiter du vent plus ou moins frais sur son visage et sentir les rayons plus ou moins chaud du soleil sur sa peau. Et en grandissant, il n’avait jamais perdu cette habitude. D’autant plus que c’était le meilleur moyen pour s’entraîner à utiliser son pouvoir vu que Dikiy était bien trop incompétent pour les entraîner comme les autres professeurs -du moins ceux de A, B et C- avaient l’habitude de faire. Mais soit, il se débrouillait très bien tout seul de toute façon.

C’est pourquoi, ce jour-là, il avait décidé de ne pas faire acte de présence au cours de Dikiy, manquant atrocement, il en était sûr, à Rai, qui, mine de rien devait commencer à se faire à lui… A la place, il était venu dans le parc, à l’ombre pour s’entraîner à contrôler ses serpents. Surtout les petits… Plus ils étaient petits, plus il était difficile de leur imposer sa volonté. Il ne comprenait pas pourquoi… Autant il parvenait sans soucis à se faire obéir des deux mambas de 3 mètres, autant dès qu’il essayait d’invoquer une dizaine de serpents de vingts centimètres, il y avait obligatoirement l’un d’entre eux qui essayait de le mordre. Et ça l’agaçait. Profondément. D’une, parce qu’il ne comprenait pas pourquoi les petits étaient moins obéissants que les gros, et de deux, parce que c’était vraiment trop humiliant de se faire attaquer par ses propres créations… En plus, il avait beau dire qu’il pouvait se contenter des gros, bien plus efficaces, il savait que le plus importants lors des jeux, c’était le nombre. Parce que deux serpents de 3 mètres, c’était impressionnant, certes, mais ça pouvait se contenir assez facilement. Par contre, éviter 30 serpents de vingts centimètres qui fonçaient droit sur vous, là c’était plus complexe…

Après trois heures d’entraînement plus ou moins fructueuses, Kiaran décida de s’arrêter parce qu’il commençait à avoir un sérieux mal de crâne. Bon, au moins il s’améliorait un peu sur la durée. Il arrivait à invoquer ses serpents de plus en plus rapidement - en un peu moins d’une minute désormais - et de plus en plus longtemps. Ca ne se mesurait qu’en secondes, mais le résultat était là. Il ne lui restait plus qu’à se faire obéir de ces satanés minis serpents et il serait en passe de défier son frère. Depuis le temps qu’ils parlaient de ce fameux défi… Il eut un sourire satisfait et sorti du petit coin discret dans lequel il s’était fourré et avisa l’heure. 14h30. Bon, il avait loupé l’heure du déjeuner, mais à chaque fois qu’il utilisait son pouvoir, il n’avait pas très faim. Juste mal à la tête. Et ça, ça diminuait quelque peu la satisfaction qu’il ressentait.

Perdu dans ses pensées, il ne remarqua pas la jeune fille allongée sur le sol - quelle idée de faire ça, sérieusement ?! - et trébucha sur elle, s’écrasant sans ménagement dans l’herbe, la tête la première, ses mains étant bloquées dans ses poches. Après une ou deux secondes sans esquisser le moindre mouvement, quelque peu sonné par sa chute, Kiaran entreprit de se relever. Une fois remit sur ses pieds, il se frotta le menton, enlevant par la même occasion la terre qui s’y était collée et jeta un regard mortellement froid à la jeune fille. Elle venait de Tevara. Il l’avait déjà croisé à deux ou trois reprises et son air “Je suis perdue dans mon monde imaginaire empli de licornes roses” lui avait donné plusieurs fois des envies de meurtres. Il détestait la naïveté. Même sur les enfants ça avait le don de lui mettre les nerfs en pelote. Mais quand c’était sur des gens qui avaient, à peu de choses près, son âge, ça l’agaçait d’autant plus.

- Tu peux me dire ce que tu fous par terre ?! Ya des bancs au cas où tu n’aurais pas remarqué !

Il retint de justesse l’insulte qui lui vint aux lèvres en se les mordant légèrement, ne tenant pas à attirer plus que de nécessaire les regards sur eux. Manquerait plus qu’on vienne le faire chier pour s’en être pris à une gamine…

- Tu pourrais au moins faire semblant de t’excuse non ?

Il haussa un sourcil impatient en direction de la jeune fille et avant qu’elle n’ait eu le temps de réagir, il se pencha vers elle et la tira sans douceur par le bras pour qu’elle se remette debout.

- Reste pas par terre ou tu vas encore faire tomber quelqu’un…

Elle avait juste, légèrement, agacé Kiaran alors celui-ci ne comptait pas lui foutre la paix avant de l’avoir malmenée un peu. Seulement, il y avait trop de témoin là tout de suite alors il devait être un minimum cordial. Sinon, nul doute qu’elle se serait mangé son point dans la tronche. Les délires “les garçons tapent pas les filles”, ça n’avait jamais été son truc… Lui était plutôt pour l’égalité des sexes, à tous les niveaux...

© 2981 12289 0
avatar
Messages : 32
Inscription : 12/01/2016

Feuille de personnage
Exp:
0/500  (0/500)
PV:
35/35  (35/35)
PM:
40/40  (40/40)
Voir le profil de l'utilisateur http://tevara.forumactif.be/t139-snake-powa-kiaran-f-termine#749

_________________
Je communique avec vous en #B22222
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Jan - 20:51



Amarillys & Kiaran
Just don't lay here




Il faisait plutôt froid aujourd'hui. Ce qui en soit été plutôt logique pour une journée d'hiver. Cependant le ciel était dégagé et orné d'un grand soleil. Ce beau temps motiva Amarillys à sortir un petit peu. Même si la jeune fille adorait être emmitouflée dans sa couverture au fond de son lit avec un chocolat chaud à la main, elle ne put résister à l'appel du soleil.
Motivée à sortir se balader et faire quelque chose de son après-midi, elle attrapa son manteau et son écharpe et sortie dehors pour profiter un peu du beau temps. Bon, où aller maintenant ? Il y avait tellement de lieux que la brune voulait voir qu'elle ne savait pas par quoi commencer. Elle réfléchit un instant et se dit que de toute façon, ça n'avait pas d'importance. Qu'importe le lieu où elle se trouverai, il ferai toujours aussi beau et elle pourrait toujours apprécier sa sortie. Elle n'avait qu'à marché un peu et voir où cela la menait !

C'est ainsi qu'Amarillys démarra sa petite balade, d'un pas assuré. Passant devant le complexe scolaire, traversant la cours, pour finalement sortir de l'Académie. Une idée germa dans son esprit: et si elle allait visiter l'île Citadine ? Le seul endroit que la petite avait vus était l'Aquarium, un chouette endroit d'ailleurs ! Il faudra qu'elle y retourne ! Elle avait tellement de chose à faire en y repensant: aller à la plage, visiter le port et la forêt, aller en ville pour acheter des trucs... Elle nota tout ça dans un coin de sa tête et décida de se rendre en ville pour acheter de quoi manger. Parce que certes, la cantine était plutôt bonne à Tevara,mais ce n'était jamais suffisant pour l'estomac de la gamine. Enfin, bonne... c'était le type de cantine lambda qu'on pouvait trouver un peu partout. Ce qu'Amarillys ne savait pas, c'était que c'était propre à la classe C. La classe moyenne finalement. D'ailleurs peut-être que si elle savait que les autres classes étaient si différentes et que la nourriture était meilleurs dans les classes les plus hautes, ça la motiverai à travailler et à gagner les jeux. En tout cas pour l'instant, sa motivation était proche du zéro et ses seuls intérêts étaient actuellement acheter à manger, et profiter du beau temps.

Elle passa dans une supérette pour acheter cinq paquets de bonbons différents, et en ouvrit un au chocolat sur la route. Finalement ses pas la menèrent jusqu'au jardin publique. La brune n'était jamais venue ici, et elle fut contente de sa découverte: le parc était un endroit ouvert et lumineux, remplie d'herbes, d'arbres et de fleurs. C'était vraiment magnifique ! Il faudrait revenir au printemps pour observer la faunes et la flores en plein réveil après l'hiver.
D'ailleurs en parlant d'hiver, c'était dommage qu'il ne neigeait pas. Amarillys adorait la neige. Elle aimerait tellement pouvoir sortir et courir dedans, regarder les flocons tomber lentement, faire des anges dans la poudre vierge et se geler la main à faire des bonhommes de neiges.

La jeune fille s'assit alors sur un des bancs du parc, toujours en train de grignoter ses chocolats. Le vent soufflait légèrement sur sa peau d'enfant et c'était agréable. En même temps elle observait les gens qui passaient et les oiseaux qui s'envolaient. Cependant, les bancs étant tous fait de bois, au bout d'un moment ça devient inconfortable et Amarillys commençait à avoir un peu mal au dos. Elle décida donc de changer de lieu, et repéra une vaste étendue d'herbe pas si loin. Elle traversa le parc et s'engagea sur la pelouse sans vraiment savoir si elle avait le droit de marcher dessus, de toute façon elle s'en fichait. La brune s'allongea alors, et observa le ciel. Les nuages formaient d'étranges formes, de ce côté elle voyait un papillon, de l'autre un visage, encore de l'autre un mouton. D'ailleurs elle n'avait jamais compris pourquoi lorsqu'elle dessinait un mouton, tout le monde y voyait un nuage. Un nuage et un mouton étaient radicalement différents, on ne pouvait pas les confondre.

Et puis tout à coup elle sentie un choc au niveau de sa hanche. Elle n'avait pas remarqué qu'un garçon marchait dans sa direction sans la voir, et lui avait trébuché dessus. Elle ne vit que la chute monumentale de celui-ci qui s'écrasa contre le sol. La gamine se releva un peu, un genoux toujours au sol. L'homme lui, se releva d'une traite. Il avait l'air sacrément énervé et lui lança un regard froid tout en enlevant la terre qu'il avait sur le visage. Amarillys ne l'avait jamais vus, mais il devait avoir à peu prêt son age. Il était sacrément grand par rapport à elle -en même temps quand on mesure 1m55, c'est pas compliqué- il avait des cheveux aussi sombres qu'elle et des yeux bruns-clairs.

"Tu peux me dire ce que tu fous par terre ?! Ya des bancs au cas où tu n’aurais pas remarqué ! Tu pourrais au moins faire semblant de t’excuse non ?"

Amarillys le regarda avec des grands yeux curieux. Pourquoi elle était par terre ? C'était évident non ? La gamine était par terre pour regarder le ciel et les nuages. En plus les bancs c'est pas confortables. D'ailleurs la gamine voulait bien s'excuser, il n'y avait aucun soucis. Sauf qu'au dernière nouvelle la pelouse était à tout le monde, et c'était lui qui lui était rentrer dedans, pas elle. Du coup si on réfléchissait c'était plutôt au garçon de s'excuser, il faut faire attention où on met les pieds !
Avant que la petite n'ai eut le temps de réagir, le brun lui attrapa le bras et la tira vers lui brusquement pour la relever.

"Reste pas par terre ou tu vas encore faire tomber quelqu’un…"

Ce n'était pas tout à fait faut, mais vus qu'il était à présent à côté d'elle et qu'il lui criait dessus, tout le monde les avaient vus et Amarillys ne risquait plus de faire tomber personne. Toutes ces choses là, elle aurait bien voulus lui dire. Cependant tout bons rapports humains devaient commencés par une salutation. Du moins c'est ainsi que la petite pensait. Elle afficha du coup un grand sourire et s'exclama:

"Bonjour !"

Puis elle passa sa main derrière sa tête pour se gratter le derrière du crâne, un peu gênée. Elle oublia tout ce qu'elle avait à lui dire et s'excusa finalement platement.

"Je suis désolée si je t'ai fait tomber. Je ne voulais pas, je ne t'avais pas vus. D'ailleurs toi non plus haha. Enchantée sinon !"




avatar
Messages : 142
Inscription : 21/12/2015

Feuille de personnage
Exp:
175/500  (175/500)
PV:
35/35  (35/35)
PM:
40/40  (40/40)
Voir le profil de l'utilisateur

_________________



"Si du moins vous étiez une bête parfaite,
mais pour être une bête il faut l’innocence."

#993366
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tevara :: Île citadine :: Jardin public-


bouton partenariat