Finally over... ft. Maya.

 :: Complexe scolaire :: Deuxième étage :: Salles de Classe E Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 161
Inscription : 07/12/2015
Dim 27 Déc - 15:58
Like a mother...
Ryleigh x Maya

J'avais réellement abusé hier. Pas forcément bu ni quoi que ce soit, de toute façon j'avais pas l'argent pour, mais j'avais passé toute la nuit au skatepark. Je ne voulais pas rentrer au dortoir, et maintenant je me retrouvais dans un état de fatigue complète. Je tenais à peine debout, le blanc des yeux injectés de sang... On pouvait voir à cinq-cent mètres que j'étais totalement épuisé. Je baillais, et je n'étais même pas coiffé correctement. C'était bien l'une des rares fois où je ne portais pas mon bonnet, d'ailleurs. Mais pour éviter que qui que ce soit vienne me parler ou même me faire chier, j'avais décidé de foutre mon casque sur ma tête. Ouais, ce bon vieux casque pour écouter un peu de musique. Au moins ça m'aiderait sans doute à me changer les idées.

Je marchais donc, sans réellement savoir où j'allais squatter. Non, je n'irais pas dormir. Malgré les apparences, j'étais quelqu'un qui réfléchissais un peu. Un minimum, d'accord... Mais ce à quoi je réfléchissais ; c'était la prochaine nuit. Oui, il était important que je dorme par la suite. Si je dormais maintenant, j'allais forcément finir par ne pas dormir la nuit, et encore dérégler mon horloge interne. Et c'était réellement une mauvaise idée. Je le savais mieux que quiconque. C'était pour cela que j'avais décidé d'éviter le repos. Et puis y avait cours... autant profité de l'occasion et faire quelque chose qui m'aiderait à rester debout. Du coup, en route pour les cours !

Et à peine arriver en classe, que je me rendais compte de la galère dans laquelle je me retrouvais. Ma place habituelle avait été prise. Par je ne sais qui en fait, vu que je ne faisais pas beaucoup attention aux personnes qui se trouvaient autour de moi, d'habitude. Du coup bah... J'me retrouvais tout à l'avant. Bordel, j'pourrais pas dessiner ou même faire le con en douce... J'étais au premier rang, c'était moi qui devait faire genre d'écouter les professeurs même lorsque leur cours étaient chiant à mourir ! Et bien plus lorsqu'on était au premier rang. Dans le fond, on peut dormir, parler, et même jouer aux cartes sans être remarqué. Après tout, cette classe était tellement dégueulasse qu'on s'en fichait totalement.

Et la journée se terminait sur un cours bien particulié. Biologie. Ce qui voulait dire que j'allais avoir cours avec elle. Moi qui aurait souhaité terminé la journée sans avoir droit à son petit discour à la fin des cours, sans doute réservé pour ma propre personne faut croire, c'était plus ou moins mort. Et en plus j'étais au premier rang ! Elle allait forcément me poser des questions. Je ne la connaissais que trop bien ! Mais au final, ce cours était terminé, assez rapidement. Je n'avais pas eu le temps de voir le temps passé. Je me levais donc de... ouais de mon siège si on pouvait appeler cela. Un simple coussin et une boite en carton... Super le matériel. Mais lorsque je me retrouvais debout, je pouvais sentir le regard de la prof sur moi. Ah... J'allais devoir rester, encore une fois. Je finis par me rasseoir, attendant simplement que les autres élèves sortent de la classe. Je faisais la même gueule que d'habitude ; celle du gars blasés et distant à souhait. Je regardais ailleurs, gromelant doucement.

-Alors ? Qu'est-ce qu'il y a, cette fois ?
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Inscription : 10/12/2015
Dim 3 Jan - 21:49
first

La jeune femme soupira et se massa l'épaule gauche dont le bras retenaient ses dossiers et cours avant de soupirer et de relever la tête. Elle regarda droit devant elle, sachant pertinemment qui se cachait derrière cette porte, et prit son courage à deux mains. Elle fit coulisser la porte, et entra, puis la referma derrière elle. Elle n'osa pas se retourner de suite. Comme d'habitude, un brouhaha inexpliqué se soulevait sauvagement dans les airs de la salle, et elle reconnut bien là les élèves de la classe E. Elle leur envoya un regard ennuyé, enfin tournée dos à la porte, circulaire, qui balaya leurs têtes à tous, et elle laissa tomber lâchement la pile importante de feuilles sur son petit comptoir de professeur après avoir fait les quelques pas qui l'en séparaient, faisant résonner un bruit lourd et agaçant dans la classe. Le raffut s'apaisa un peu, laissant des yeux intrigués se lever vers elle, puis redescendre, déçus. Les élèves qui n'étaient pas à leur place traînèrent encore un peu avant de rejoindre la leur, et quand, quelques minutes plus tard, à avoir attendu, les bras croisés et les escarpins tapant le sol à intervalles réguliers, le calme fut là, elle sourit.

Elle les observa un instant, de ses yeux verts, chacun à leur tour, commençant par le fond comme à son habitude. D'abord, ses yeux se posèrent sur Ekki-san, qui observait la vie à travers le carreau sale et blanc, d'un air totalement désintéressé. Elle sourit imperceptiblement et continua le chemin de son regard. Le coin de ses lèvres s'abaissa quand elle ne le vit pas. Du moins pas à sa place habituelle. Elle cligna des yeux et accéléra sa recherche. Blond, rousse, brune, châtain, non, non, non, non. Ah ! Elle sursauta imperceptiblement. Ses yeux perçant étaient déjà sur elle, et elle afficha un air ennuyé en y devinant la fatigue, presque évidente pour elle désormais. Elle lui lança un regard d'avertissements et de reproches avant de terminer de regarder si tout le monde était là - et tout le monde l'était, elle cocha cela dans son rapport du cours -  pour ensuite soupirer.

Maya ▬ Bonjour à tous, fit-elle en tendant la main devant elle. Commençons tant qu'il est encore temps.

Elle fit bouger ses doigts devant elle, avant que de sa peau ne sorte une tige. Plutôt brune, elle ressemblait à un tronc miniature, et cela l'était. Elle entendit les petits soupirs par-ci par-là des élèves déjà agacés par le cours qui commençait, et elle haussa les épaules.

Maya ▬ Ce qui n'écouterons pas ne seront ni punis, ni quoi que ce soit d'autre. Ce que je vais vous apprendre aujourd'hui relève exclusivement d'un cours théorique. A vous de voir si vous voulez gagner ces jeux, ou non. Aujourd'hui, et bien que je ne sois pas votre professeur attitrée, et ne suis pas destinée à vous apprendre comment survivre durant les heures de combat, je vais quand même vos expliquer comment cette petite chose que vous voyez au centre de ma paume peut vous être aussi utile que votre propre pouvoir.

Et sur ces mots, le cours commença. Les paroles sortaient toutes seules, libres et joyeuses. Maya aimait apprendre à ses élèves, et cela se voyait. Seulement aujourd'hui, et si quelqu'un la connaissait assez pour le deviner, cette personne aurait vite remarquer la pointe d'inquiétude qui traînait dans sa voix, et les exclamations qui partaient surtout dans des fins de phrase las. A vrai dire, aujourd'hui plus qu'un autre jour, elle laissait l'inquiétude la gagner plus que de raison. Son fiancé, professeur attitré de la classe à qui elle donnait cours, ne lui cachait rien quant à l'attitude de ses élèves. Elle n'en laissait pas un seul de côté, s'occupant un peu de chacun, dans chaque classe. Certain se débrouillaient extrêmement bien tout seuls, tandis que d'autres non. Le nom de Ryleigh McCarthy revenait souvent à ses oreilles. Maya connaissait sa situation, et son cœur se serrait à chaque instant, quand son visage lui apparaissait. Il lui ressemblait tellement parfois, que ça la rendait malade.

Aux yeux des personnes qui connaissaient son histoire, ou du moins de ce qu'elle s'en rappelait, Maya était forte. Enfin, seul Nathaniel la connaissait, et il était le seul à penser cela. Elle peinait à y croire elle-même, mais elle s'en était sortie, après tout. Les tortures physiques, psychologiques, tout ça, elle l'avait dépassé. La vie valait le coup d'être vécue, après tout, et tout ce qu'elle n'avait pas eu, elle allait le donner. Et elle voulait que ce jeune homme, Ryleigh, dont la vie n'était pas toujours rose, et ne l'avait sûrement pas été, s'en sorte tout autant. Pourtant, elle le savait toujours seul, à l'écart. Et pour s'en sortir, il fallait être entouré.


Elle fronça le nez et fit la grimace quand la sonnerie, trop rapidement à son goût. Elle laissa les élèves reprendre leurs habitudes bruyantes et s'en aller sans un regard pour elle. Tant pis, elle, elle n'avait que les yeux sur lui. Où allait-il, comme ça ? Ha, il s'arrêtait. Ben voyons. Elle l'observa se rasseoir, les yeux détournés, et elle s'approcha finalement quand la salle fut vide, en ayant au préalable regroupé ses affaires et fait disparaitre la plante. Elle quitta sa blouse blanche.

Maya ▬ Comment ça, quoi encore ? Elle soupira. Depuis quand n'as-tu pas dormi ? Regarde-moi ça, on dirait que tu viens de te prendre un poing dans chaque œil.

Elle soupira une nouvelle fois, secouant la tête d'un air désolé. Sa main vint automatiquement frotter le haut de son crâne, juste une fois. Son côté maternel la prenait rapidement avec lui, mais elle savait qu'il fallait le secouer et qu'il se bouge un peu par lui-même.

Maya ▬ J'te l'ai déjà dit. Si ça continue comme ça, je vais être obligée de m'occuper moi-même de tes entrées et sorties du dortoir. Tu ne m'y forcerait pas, tout de même ?

Elle prit une chaise, s'assit en face de lui, et posa les coudes sur sa petite table, sale, et croisa les dix doigts pour venir y poser son menton. Vu son air blasé, la fin de journée risquait d'être longue. Très longue.

© Truth.

_________________



fiche ✖️  liens
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 161
Inscription : 07/12/2015
Dim 10 Jan - 22:14
Like a mother...
Ryleigh x Maya

Qu'est-ce que je pouvais détester les cours. Qu'est-ce que ça m'énervais de devoir réfléchir. Qu'est-ce que ça pouvait être chiant la vie par moment. Surtout lorsqu'on est aussi crevé que moi. J'avais beau essayé de me servir de mon cerveau, rien n'y faisait ; j'avais juste envie de dormir. Et bon sang, manquait plus que ça. Qu'elle me retienne après les cours. Déjà que j'avais manqué de m'endormir facilement six ou sept fois sur les deux heures de cours avec elle... Bon sang. Je soupirais, grognon. J'avais des cernes plus impressionnantes que ma petite taille. Autant le dire, j'étais pas dans mes plus beaux jours. Mais on s'en fiche en quelque sorte. Là le plus important pour moi, c'était d'échapper à Maya. Ouais, j'allais pas l'appeler "Professeur".

Depuis quand n'avais-je pas dormis ? Bah j'ai fait une seule nuit blanche me semble... C'est pas encore si grave si vous voulez mon avis. Je soupirais. Ouais, j'avais pas forcément envie de parler. J'voulais dormir, être tranquille, qu'on ne me fasse plus chier de toute la journée. C'était tout ce que je désirais, mais elle, oui, elle, ne semblait pas vouloir cela. Elle voulait que je reste. Pour encore une fois, me faire la moral. À quoi bon ? Elle savait très bien que je ferais un effort un seul jour, et que je reprendrais immédiatement mes mauvaises habitudes. C'était stupide de sa part, d'espérer que je change de comportement. Moi-même je le savais. Je le savais mieux que n'importe qui, mieux qu'elle, surtout.

-J'ai passé une seule nuit blanche. J'étais occupé au skatepark. J'pense avoir le droit de faire ce que je veux encore, non ? Je marquais une pause, soupirant ensuite. Et si j'avais reçu des coups de poings en pleine tronche, je n'aurais aucune trace.

Oui, elle devrait au moins le savoir. J'étais un phoenix, un être légendaire incapable de garder une quelconque trace de blessure ou autre. Alors forcément, je ne comprenais pas cette "mauvaise blague". Je fermais les yeux, laissant un énième soupire s'échapper de mes lèvres. Elle était bien trop après moi. Peut-être qu'elle devrait me laisser tranquille, de temps en temps, non ? Comme si j'étais le genre de mec qui voulait tout le temps avoir une femme coller au derch'... Et voilà qu'elle rejouait son rôle de "maman". J'le savais bien, qu'elle avait un gosse. Une gamine d'ailleurs. J'l'avais jamais vue et officiellement, j'm'en fichais. Ce qu'elle venait de faire ? Tout simplement passer sa main sur me crâne.

D'un geste rapide, je reculais ma tête, cherchant à esquiver cette petite marque d'affection. Je grognais, fronçant les sourcils d'un air méfiant. Non, tu ne seras pas affective comme à ton habitude ! Tu vas te calmer bien rapidement et me laisser tranquille ! Et... Ouais bah non. Elle s'installait. Visiblement ce serait une très longue soirée. Encore avec ces menaces stupides. Surveiller mes entrées et sorties ? Je tournais bien rapidement la tête sur le côté, un grognement s'échappant de mes lèvres.

-Il me suffit de partir d'une façon différente. Tu sais très bien que je suis du genre discret quand j'veux. J'pourrais passer sans que tu ne me remarques. La tutoyer, c'était une habitude, en dehors des cours. J'avais pas besoin d'être forcément poli une fois les heures scolaires terminés. C'était un peu stupide de toute façon. Elle savait très bien que j'm'en fichais, du respect... Maintenant, j'avais plus qu'à attendre une nouvelle remarque de sa part.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Inscription : 10/12/2015
Lun 1 Fév - 21:26
second

Parfois, elle trouvait Hana, sa fille, vraiment très fatigante. Sous ses airs de petite fille sage, avec ses cheveux blancs d'ange, et ses grands yeux couleur océan et innocents, la petite Dikiy Mau Hong pouvait vraiment devenir une petite peste. Faire tourner sa mère en bourrique, elle en était sûre, était son passe-temps favoris. Mais elle la trouvait vraiment, réellement bien moins agaçante que le jeune homme qui lui faisait face.

Jouer un peu le rôle d'une mère qu'il n'avait jamais eu ne lui faisait pas tant plaisir. A vrai dire, elle avait d'autres chats à fouetter, et qu'il la croit ou non, elle le faisait parce qu'il lui ressemblait. Mais ça, elle le lui avait déjà dit. Et elle n'allait certainement pas réitérer. En attendant, il ne démordait pas, et gardait son attitude totalement désintéressée. Elle détestait ça. Elle fronça les sourcils, et le fixa de son regard parfaitement observateur.

Maya ▬ C'était une métaphore, Ryleigh. Et ce n'est pas parce que tu as passé une seule nuit blanche que je vais arrêter de m'inquiéter. Déjà, une nuit blanche pour un étudiant tel que toi, ça ne devrait pas arriver... Et ne rechigne pas, je sais ce que je dis.

Lorsqu'elle tendit sa main, il recula, mais elle ne se laissa pas démonter. Elle reprit sa position initiale, les yeux plissés. Elle savait très bien à quel point il avait souffert d'être touché, pour quelconque raison d'ailleurs, et elle ne pouvait pas le blâmer pour cela. Et là était tout le paradoxe. Il ne voulait pas accepter. Accepter que d'autres que ces gens, que d'autres que ces monstres lui voulaient du bien, et non pas autre chose. Pourtant, l'instinct initial de survie d'un humain était celui de rechercher compagnie, non ? Les commissures de ses lèvres pointèrent vers le bas. Quel étrange garçon....

Ryleigh ▬ Il me suffit de partir d'une façon différente. Tu sais très bien que je suis du genre discret quand j'veux. J'pourrais passer sans que tu ne me remarques.

Elle laissa échapper un petit bruit d'indignation. Passer sans qu'elle ne le remarque ? Il ne la connaissait que peu, alors. Personne ne passait sans qu'elle ne puisse s'en apercevoir. Et même si peu de gens le savaient, l'intelligence du gamin aurait pu le lui faire deviner, si elle ne le lui avait pas encore dit. Elle lui sourit, d'un sourire qui en disait long sur son amusement.

Maya ▬ Si tu savais. Elle soupira.

En tout cas, la seule chose qu'elle espérait faire, c'était de lui éviter tout ce qui aurait pu lui faire penser à son passé. Elle savait qu'il état presque illégal de prendre sous son aile un élève en considérant ce qui l'avait tiraillé des années et des années, mais elle s'en fichait. Même si elle paraissait trop proche de lui, cela valait la peine. Elle haïssait ces gens, ceux  qui avaient osé le toucher, et la torture qu'il lui avait infligé la rendait malade. Elle-même avait été brisée, de l'intérieur, à cause de son pouvoir. Elle ne pouvait que compatir. Elle ne laisserai pas ce petit dans la solitude où il traînait. Jamais.

Maya ▬ Ecoute, Ryleigh. Je sais qu'on en a déjà parlé, et je sais que tu es retissant par rapport à tout cela, mais essaie au moins de m'écouter. Je ne sais pas si je n'en t'ai déjà parlé – ou j'ai sans doute pu le supposer –, mais sache que j'ai pas pitié de toi, si c'est ça qui te chagrine.

Et elle ne l'était pas. Elle n'était pas en pitié. Elle ne voulait elle-même pas qu'on pose un seul regard de la sorte sur elle. La voir comme un débris, un oiseau percé, ça la dégoutait. Elle ne voulait pas être considérée comme une poupée dont on aurait abusé, à cause de sa faiblesse, ni d'une meurtrière qui aurait causé des homicides involontaires. Non, elle était Maya, et elle vivait avec ça. Elle était sortie indemne de la torture dans laquelle on l'avait fourguée, et elle le resterait, la tête droite. A lui de faire de même, sous ses conseils.

Maya ▬ J'ai été comme toi, plus jeune. Mon pouvoir... J'ai été longtemps considérée comme un objet, tu sais.



© Truth.

_________________



fiche ✖️  liens
dusty scarecrow.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♣ Présentation de Maya Whiteflow ♠ [Validée]
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» Prénsentation de Maya Henson
» [Décembre] Byul Maya
» (*Limited Edition*)~[Edit 2 de l'Atelier de Maya & Byss]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tevara :: Complexe scolaire :: Deuxième étage :: Salles de Classe E-
Sauter vers:


bouton partenariat