Hey, I'm there Ft. Leila

 :: Complexe scolaire :: Premier étage :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 61
Inscription : 23/12/2015
Mer 20 Jan - 23:00






Hey, I'm there.



Bon, visiblement elle avait le temps. Elle se retournât vers moi et réfléchis, ce qui lui donnait un air coquin à croquer… Sans même répondre à ma question elle vient se coller à moi puis prendre mon bras. Elle ne s’en rend peut-être pas compte mais elle a mis son corps à la merci de mon bras. Un mouvement et j’aurais pu atteindre ses parties les plus intimes. Cela aurait sans aucun doute marché avec certaines de mes cibles mais pas elle. Non, trop de principes, elle ne risquait pas de se laisser faire de la sorte. Comment faire...

« Je ne sais pas ! Comme tu préfères ! »

Je souriais. Si seulement elle savait ce que je préfère… Je ne suis même pas sûre qu’elle en ait une idée. Mais après tout puisqu’elle a proposé, je ne vais pas m’en priver. J’abaisse ma tête à son niveau, il ne vaudrait mieux pas que quelqu’un entendes ça ou alors nous finirions virés de la bibliothèque.

« Ce que je préfère... ce sont les jeux d’adultes tu vois.. »

Même dit comme ça je suis sûre qu’elle pourrait me proposer un rami. Non, je devais trouver quelque chose de plus directe, mais sans la choquer non plus. Après tout, mon but n’est pas de la faire partir en courant. En plus, vu notre position, je sentais chacune des effluves de son parfum et ça me donnait de plus en plus envie de la prendre directement contre le bureau… Leila clame tes hormones, avec elle le rentre dedans ne marchera pas. Je ne sais même pas si elle sait ce que cela veut dire. Quoi que cela peut jouer en ma faveur.

« Dis.. tu as déjà embrassée ? Une fille je veux dire ?.. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Inscription : 21/12/2015
Jeu 21 Jan - 17:57
La gamine aperçu un sourire sur le visage de la blonde. Celle-ci s'était approchée tout prêt de son visage, presque dangereusement. D'une voix mielleuse Leila lui murmura à l'oreille quelques mots. Les jeux d'adultes hein ? Amarillys pensa alors qu'un jeu restait un jeu et qu'il n'y en avait pas spécialement pour adulte ou pour enfant. La petite pouvait très bien jouer à cache-cache comme aux échecs, avec le même degrés de sérieux et d'amusement. D'ailleurs, il faudrait qu'elle s'achète un échiquier à l'occasion.

« Dis.. tu as déjà embrassée ? Une fille je veux dire ?.. »

La brune releva alors la tête. C'était une question un peu étrange en y repensant. Mais Amarillys n'y repensa pas. De toute façon elle était une fille assez naïve, et n'avait absolument rien remarqué depuis tout à l'heure: la proximité de Leila, le ton, les regards. Elle réfléchit longuement. Quand elle était petite, vers 2 ou 3 ans cela lui arrivait d'embrasser ses parents en disant qu'elle voulait se marier avec eux. Mais bon, quasiment tout les gosses tiennent ce genre de propos quand ils sont petits et Leila ne devait sûrement pas parler de ça.

Amarillys se demanda aussi pourquoi elle lui avait posé cette question. Pour elle, ça ne semblait pas si important. En tout cas, la réponse était non. Elle n'avait jamais embrassé personne, n'avait jamais eu de quelconques sentiments pour quelqu'un, et n'avait jamais désiré personne. Le seul amour qu'elle n'avait jamais ressentit était pour les gens à qui elle tenait énormément. Comme par exemple ses parents où ses amis les plus proches. Des gens qu'elle ne voulait pas perdre, pour rien au monde. Des gens qui étaient tellement important qu'ils faisaient partie d'elle même. C'était cela, l'amour pour elle.

La brune fixa et la considéra avec attention, les yeux grands ouverts. La fille avait des jolis yeux bleus clairs qu'elle observait avec ses prunelles grises. Puis elle afficha un grand sourire et s'exclama:

"Non ! Jamais ! Et toi ?"


_________________



"Si du moins vous étiez une bête parfaite,
mais pour être une bête il faut l’innocence."

#993366
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Inscription : 23/12/2015
Sam 23 Jan - 14:07






Hey, I'm there.


Elle me regarde. Longuement. Trop longuement. EH JE NE SUIS PAS UN TABLEAU. Mon dieu. Je déteste quand les gens me fixent. En plus si je les regarde je n’arrive pas à détacher mon regard c’est horrible. Bon. Elle va répondre ? Non ? Ca fais quoi, une, deux minutes qu’elle me fixe comme ça. J’ai l’impression qu’elle voit à travers moi c’ai l’impression qu’elle voit à travers moi. Ou d’avoir un gros ‘’VIENS ON BAISE’’ gravé sur le front. Par réflexe je passais ma main dessus. Ouf, non c’est bon j’ai rien. Bon elle va me répondre ? Cette femme devrait devenir flic. Je suis sûre que personne ne pourrait lui résister.

« Non ! Jamais ! Et toi ? »

« »

Non mais. Tout ça pour CA ? J’pensais qu’elle allait me dire un truc genre ‘’oui mais pas que’’ ou encore ‘’Oui mais par accident ça veut rien dire’’ mais juste pour un NON ? Argh cette fille est incompréhensible. Bon vu qu’elle a décidé de prendre son temps pour répondre sans raisons apparentes, je vais faire de même. J’attends. Comment faire monter la pression ? Je me mords la lèvre par réflexe puis regarde une étagère en faisant mine de réfléchir. Non pas que je ne sache pas réfléchir hein, je sais parfaitement faire. Après tout, si je suis ici ce n’est pas pour rien. Et je suis toujours habituée à être le meilleur. Quoi qu’il se passe. Bon, peut-être pas tout le temps non plus j’veux dire, je ne vais pas forcer les gens non plus donc y’a des choses contre lesquelles je ne peux pas luter. Bon, ai-je attendue assez longtemps ? Je pense. Je la regarde avec un léger sourire en coin, mes yeux se plantant dans les siens. Merde j’arriverais pas à m’en détacher maintenant.. Bref. Autant être aussi locasse qu’elle.

« Oui. Souvent. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Inscription : 21/12/2015
Sam 23 Jan - 14:39
Leila semble un peu surprise de la réponse, pourtant c'est une réponse tout à fait normal non ? La blonde tourne alors la tête et regarde une des étagères en réfléchissant. A quoi peut-elle bien penser ? Et qu'est-ce qu'elle regarde ? La brune suit son regard en essayant de voir s'il y avait quelque chose d'intéressant, mais à part des rangées et des rangées de livre il n'y a rien. Amarillys pencha alors la tête sur le côté, avec un regard interrogateur. Elle se demandait à quoi elle pensait et ce qu'elle allait répondre. Finalement la blonde se retourne vers elle et plante son regard bleu glace dans celui de la petite.

« Oui. Souvent. »

Souvent ? Et bien décidément, c'était absolument l'inverse d'Amarillys. Cela piqua un peu sa curiosité. Elle s'adossa alors contre l'étagère derrière elle tout en ne lâchant pas Leila des yeux, qui la regardait toujours. Puis elle afficha un grand sourire.

"Et ça fait quoi ?"

Ce n'était pas que ça l'intéressait d'avoir ce genre de relation. Mais Amarillys avait toujours été sacrément curieuse. Elle aimait savoir tout plein de chose même si elle ne les mettait pas en pratique. C'est comme connaître une formule de mathématique, où une recette de cuisine ! C'est intéressant de la connaître mais sans pour autant l'utiliser. Et bien là c'était pareil. Les yeux grands ouverts, elle attendit sa réponse prête à enchaîner avec une autre question.

_________________



"Si du moins vous étiez une bête parfaite,
mais pour être une bête il faut l’innocence."

#993366
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Inscription : 23/12/2015
Sam 23 Jan - 15:18






Hey, I'm there.


Ah. Elle se recule. Je lui aurais fait peur ? Elle se met contre l’étagère et semble réfléchir. Pourtant ses yeux ne baissent pas, pour mon plus grand malheur. Non parce que détacher son regard c’plus simple quand l’autre tourne la tête. Mais elle non. A croire qu’elle a le même problème que moi.

« Et ça fait quoi ? »

Je levais un sourcil. Ce que ça faisait ? Comment lui expliquer. Même comment expliquer ça. Non parce que déjà expliquer un baiser ce n’est pas facile mais avec une fille, si elle est hétéro ça risque de lui paraitre abstrait. C’est tellement différent d’avec un homme.

« C’est pas vraiment descriptible »

Je la regardais puis passait ma langue sur mes lèvres. De toute façon je n’ai pas trente-six milles façon pour qu’elle sache. Sans la lâcher du regard ni réfléchir, je m’approche d’elle, qui est toujours contre l’étagère. Posant une main contre l’une des planches de bois, je me penche vers elle. Je peux sentir son parfum. Sucré. Elle sent bon… Pas autant que d’autres mais je ne la pensais pas capable de mettre du parfum déjà. Comme à chaque fois la sensation me grise. Ce geste répété milles fois est unique à chaque personne, c’est peut-être pour ça que je l’aime autant. Cette fois je ne pourrais pas m’éterniser mais bon. Je posais un court instant mes lèvres sur les siennes. Elles sont douces.. J’aimerais rester plus longtemps mais je ne peux pas. Je me recule légèrement puis reprend constance avec un sourire. Mon corps est toujours proche du sien et mes yeux sont plantés dans les siens. Elle a suffisamment de place pour partir, s’éloigner ou respirer. Quoi qu’il en soit, je ne vais pas plus me reculer. Mon sourire s’agrandis sans être moqueur. Quand je reprend la parole ma voix est basse, rauque, ça me surprend à chaque fois.

« Maintenant tu sais. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Inscription : 21/12/2015
Sam 23 Jan - 16:04



Amarillys et Leila

Hey, I'm here




« Maintenant tu sais. »

Amarillys avait les yeux grands ouverts. Tout s'était passé si vite. Leila s'était approchée de plus en plus prêt, jusqu'au niveau de son visage. Puis elle posa délicatement ses lèvres sur les siennes. Elles étaient fines et douces et la sensation était un peu bizarre mais pas tellement dérangeante. Leila avait alors reculé pour laisser un peu de place à la petite, puis avait replonger ses yeux dans les siens. Peut-être pour voir comment Amarillys allait réagir.

Celle-ci avait toujours les yeux grands ouverts par la surprise. Comme si quelqu'un avait appuyer sur la touche "pause" quand Leila l'avait embrassé. Tout était un peu flou dans sa tête, elle réfléchissait à ce qui venait de se passer. Elle avait toujours la sensation du baiser sur ses lèvres et c'était vraiment étrange. Mais c'était agréable aussi. La brune passa alors sa langue sur les lèvres, ce qui pouvait paraître un peu bizarre. Elle toucha aussi sa bouche avec son doigts tout en réfléchissant, ce qui lui donna un air sacrément mignon. On aurait dit que la petite avait du mal à recevoir tant d'information à la fois.

Finalement un sourire se dessina sur son visage et elle retrouva son petit air joyeux et enfantin.

"D'accord, merci !"

Elle afficha un alors une nouvelle expression un peu curieuse et demanda:

"Et, pourquoi tu fais ça ?"

Pour certain cela paraissait évident, mais Amarillys n'y connaissait rien à tout cela et n'en avait jamais accordé la moindre importance. En plus ce n'était sûrement pas quelque chose d'évident à expliquer, surtout quand votre interlocuteur est une enfant un peu trop curieuse et naïve qui vous fixe avec considération.


_________________



"Si du moins vous étiez une bête parfaite,
mais pour être une bête il faut l’innocence."

#993366
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Inscription : 23/12/2015
Sam 23 Jan - 19:13






Hey, I'm there.


J’ai l’impression que tout se passe lentement. Mon coeur tambourine dans ma poitrine. Je sens que mes pupilles sont dilatées. Elle ne s’éloigne pas déjà, c’est un bon signe. Elle passe sa langue sur ses lèvres, je pourrais prendre ça pour une invitation à recommencer, si elle n’avait pas un regard totalement perdue. Elle passe ensuite ses doigts sur sa bouche et de nouveau, je dois me contrôler pour ne pas recommencer. J’attends son verdict comme si c’était le jugement dernier.

« D'accord, merci ! »

Je ne m’étais même pas rendue compte que j’étais tendue. Mes muscles se détendent les uns après les autres. Bon, elle ne s’enfuit pas, et elle semble même apprécier ça. C’est fou comme elle est imprévisible.

« Et, pourquoi tu fais ça ? »

Je bloquais sur sa question. Pourquoi je faisais ça ? Je ne sais pas.. Depuis la mort de Maman, je vais à droite à gauche, c’est devenus une habitude.. Comme si ça compensait quelque chose. C’est vrai que je vais sans trop regarder qui tombe sous ma main. Homme ou femme, ils souffrent tous autant, tant qu’ils passent dans mon lit.. Pourtant on ne m’a pas éduquée comme ça je ne vois pas comment j’en suis arrivée là… Peut-être que je devrais changer ça et me poser avec quelqu’un. Peut-être que j’ai peur. Je lève les yeux vers Amarillys. Peut-être que c’est elle.. Une question et elle me fait tout remettre en question. Peut-être que je pourrais être avec elle.. Vraiment avec elle j’entends… On pourrait essayer et ça se trouve dans trois ans on prendra un appartement toutes les deux et.. et..
Calmez-vous, j’déconne. Vous me voyez me caser ? Huhu~ vous êtes encore plus naïfs que je ne le pensais. Je vais à droite à gauche parce que j’aime ça, et que j’aime le sexe. Enfin, ça elle ne sait pas encore ce que c’est, voyons si je peux lui montrer. De toutes façons après elle pourra m’oublier.

« Parce que c’est plaisant tu ne trouves pas ?.. Enfin peut-être que ce n’étais pas assez long pour que tu le vois…»

Je camouflais à peine mon invitation. Je me mordillais par réflexe ma lèvre inférieure. Cette fille était tellement imprévisible qu’elle pourrait me dire que c’était moins bien que de manger des bonbons. Et non, je n’exagère pas, son parfum appuie mes propos. Je recommencerais si ça ne tenais qu’à moi, mais pas sûre qu’elle apprécie le geste… Mh non, j’attends de voir ce qu’elle va faire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Inscription : 21/12/2015
Sam 23 Jan - 20:08



Amarillys & Leila

Hey, I'm here




En guise de réponse, Amarillys eut le droit à une phrase qui en disait long. Plaisant, oui c'est agréable. Mais il y a des milliers des choses beaucoup plus agréable que cela. Des milliers de chose qu'on peut faire à partir de rien, seul et avec un peu d'imagination. Alors qu'un baiser, si vous êtes tout seul, ça ne marche pas trop. Leila lui proposait aussi plus ou moins discrètement de recommencer. Invitation que la petite ne perçue pas d'ailleurs. Elle ne  remarquait jamais ce genre de sous-entendu de tout façon.

D'ailleurs, peut-être qu'elle les comprenait. Avec son air naïf et enfantin on pensait qu'elle était un peu idiote et qu'elle ne comprenait pas. Mais si cela se trouvait, toutes ces propositions, ces sous-entendus, ces mots implicites, elle les comprenait. Peut-être qu'Amarillys était tout simplement dans le déni. Qu'elle chassait l'idée de sa pensée juste après l'avoir comprise.  Ne dit-on pas que la bonne mémoire est celle qui oublie les mauvais souvenirs ?

Enfin, en tout les cas elle ne réagit pas à la phrase de la blonde. Celle-ci semblait d'ailleurs attendre une certaine réaction de sa part. Finalement, Amarillys s'approcha d'elle et se mit sur la pointe des pieds. La brune se pencha alors vers le visage de Leila, puis, d'une main, lui remis une mèche qui tombait sur son visage derrière l'oreille. Sourire.

"Ca me déconcentrait."

Un peu paradoxale venant d'une gamine qui avait toujours des mèches devant les yeux. Elle était toujours prêt de Leila quand son regard se posa sur les étagères derrière elle. Amarillys avait vus quelque chose qui l'intéressait.
Sans un mot elle dépassa Leila pour se planter devant l'étagère. Elle voulait attraper un livre au dessus d'elle dont la couverture était rouge, mais elle était trop petite. Un  peu frustrée, la brune s'agitait de plus en plus pour essayer d'attraper le livre qui n'était qu'à quelques centimètres d'elle. Elle en oublia presque la blonde qui était toujours dans son dos.


_________________



"Si du moins vous étiez une bête parfaite,
mais pour être une bête il faut l’innocence."

#993366
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Inscription : 23/12/2015
Sam 30 Jan - 19:14






Hey, I'm there


Je commence à me demander si son pouvoir n'est pas tout simplement de controler le temps. NOn parce qu'une fois sur deux tout se passe au ralentis, et le reste du temps c'est en accéléré. Ce qui, j'en suis presque sûre, n'est pas normal. Elle me regarde, j'attend, très lentement elle remet l'une de mes mèches.

-Ca me déconcentrait.

Elle regarde derrière moi et va soudainement vers une étagère. Je vais la tuer. Personne ne m'a encore jamais laissé en plan comme ça, et le pire c'est que je vois que ce n'est pas de sa faute. Je prend une grande inspiration, je pense que j'en aurait besoin, clairement. Je me retourne et la voit sautiller pour essayer d'attraper un livre rouge. Je lève un sourcil en m'approchant derrière elle. Ok, le petit chaperon rouge. Pourquoi pas. Je pourrait l'aider, mais comment. J'ai connu une fille qui ne pouvait pas s'empêcher de râler si jamais je l'aidait par rapport à sa taille, sauf si je la portait. Bon allons-là-dessus. Je vous jure, les gens devraient apprendre à être grand, c'est mieux.
Je soupire bruyamment avant de me pencher et de la porter à hauteur du livre. J'attend patiemment qu'elle le récupère et la repose. En plus après vérification, on peu voir la saga des Harry Potter juste au dessus. Cette enfant a vraiment un problème de gout. Non parce que quitte à comparer, le petit chaperon rouge – quatre personnage, une enfant, une vielle, un loup et un chasseur à l'hygiène douteuse- et Harry Potter -collège/lycée donc potentiel de conquête quasi illimité. Emma Watson comprise- mon choix était personnellement vite fait. En plus elle me fait penser à Luna.

-Mh. Pourquoi tu voulait ce livre?

J'suis sûre c'est juste pour regarder les images. Presque sûre. Allez savoir. Ah, faut que je lui demande son numéro, ça pourrait être bien de texter avec elle, allez savoir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 142
Inscription : 21/12/2015
Sam 30 Jan - 19:56



Amarillys & Leila

Hey, I'm here.




Amarillys était toujours en train d'essayer d'attraper le livre rouge et ne remarqua pas que Leila s'était approché dans son dos. Sans prévenir, celle-ci l'attrapa pour la porter un peu plus haut. La brune fut un peu surprise par ce geste, mais pu finalement avoir ce quelle voulait. La jeune fille la reposa alors la petit avant de lui demander:

"Mh. Pourquoi tu voulait ce livre?"

La brune tourna la tête vers Leila et la regarda longuement tout en réfléchissant. Pourquoi voulait-elle se livre en particulier ? Bonne question ! En réalité, quand elle était petite sa mère lui lisait souvent ce conte, malgré le fait que la petite ne l'aimait pas. Le revoir ici lui rappela son passé, sa mère, ses souvenirs qu'elle chérissait. Même si ce n'était pas les plus agréable, cela resté précieux. Surtout maintenant qu'Amarillys n'était plus avec ses parents, qu'elle était loin de tout ses repères et qu'elle était un peu seul. Cela ne la dérangeait pas tant que cela, elle avait rapidement créer des liens ici, et elle avait toujours été quelqu'un de plutôt souple qui s'acclimatait facilement à son environnement. Mais bon, comme toute jeune fille, ses parents lui manquaient parfois.

"Je n'aime pas ce livre. Au final le perdant c'est le loup alors qu'il n'a rien fait. Il a juste fait ce que n'importe qui d'autre aurait fait: suivre la loi naturelle des choses, l'ordre de la vie. Et finalement il se fait tirer dessus  par un chasseur sorti de nul part haha ! J'aime beaucoup le petit Chaperon Rouge, mais au final elle est beaucoup plus en tort que le loup, elle mérite un peu ce qui lui arrive non ? Le loup lui voulait juste manger."

Amarillys développait rarement tout ce qu'elle pensait. Elle qui paraissait toujours enfantine, c'était bizarre de la voir réfléchir et parler autant. En tout cas, quand la brune commençait, c'était difficile de l'arrêter.

"Comme si dans la vrai vie un individu lambda va venir vous sauver de votre propre naïveté. C'est idiot non ? Si vous êtes dans cet état ou dans cette situation, vous ne pouvez blâmer que vous-même et essayer de vous en sortir par vous même. Enfin, je trouve cette histoire un peu absurde...Hahaha !"

Elle finit son récit dans un éclat de rire. Son visage se transforma alors, il redevient calme et limpide et sa voix était de nouveau douce et enfantine.

"Enfin ! Je vais le relire, peut-être que je changerai d'avis ! Tout change toujours de toute façon. On ne sait jamais ! T'en pense quoi, toi ?"


Amarillys afficha un grand sourire à Leila, qui devait être un peu surprise devant ce torrent de mot. Mais juste avant que la blonde ne puisse répondre, une nouvelle idée traversa l'esprit de la brune.

"D'ailleurs je dis ça, mais si ça se trouve, le petit Chaperon rouge c'est moi. Et je ne vois pas plus loin qu'elle. Ce serait amusant haha !"




_________________



"Si du moins vous étiez une bête parfaite,
mais pour être une bête il faut l’innocence."

#993366
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Leila ♀ Chasseuse - Guérisseuse
» La chute de l'homme fort tunisien Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans
» Ka-boom Ka-boom [Leila]
» Comment avez-vous découvert Durmstrang?
» Tout avec le sourire ! [ Leïla ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tevara :: Complexe scolaire :: Premier étage :: Bibliothèque-
Sauter vers:


bouton partenariat